Dormir, le meilleur des médicaments

#conseilstreca #biendormir #insomnies #sommeil

La qualité du sommeil

Une bonne vie, cela commence par un bon sommeil. Il y a les dormeurs heureux qui s'endorment aussitôt allongé dans leur lit, et qui se réveillent frais et dispos. À l'inverse, les insomniaques passent des nuits blanches à ressasser leur insomnie. La qualité du sommeil et les soucis de santé sont très souvent liés. Le sommeil, c’est l’élixir de jouvence, le capital de sa santé. Nous passons un tiers de notre existence à dormir, sachant que le nombre moyen d'heures de sommeil a considérablement diminué au cours du siècle écoulé. Or, le sommeil joue un rôle crucial dans notre qualité de vie.


Iriez-vous courir un marathon ou une randonnée en montagne sans le bon équipement ? Non bien sûr, trop dangereux. Pour le sommeil c’est la même chose, il ne faut rien négliger. Le manque de sommeil nuit à la santé. Une bonne literie peut insuffler un nouveau rythme de vie plus serein.


Pouvez-vous vraiment mettre un prix sur un sommeil de qualité ? Il est constaté de nos jours, un déséquilibre de toutes ces fonctions. De nombreuses pathologies sont liées à la privation du sommeil. Par exemple, la diminution du sommeil peut entraîner le développement de l’obésité. Il n’y a pas de temps perdu à dormir, comme le confirment certains spécialistes. Par contre, le temps perdu à ne pas dormir est tout autre. Notamment si on le passe devant tous types d'écrans : téléviseurs, ordinateur, smartphone, tablette.

L'insomnie

Le Prix Nobel 2017 de médecine a été décerné à trois Américains (Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young) pour leurs travaux sur la découverte des rythmes circadiens ou notre horloge biologique. Longtemps, les scientifiques ont cru que notre horloge biologique était entièrement contrôlée par le cerveau. Il s’avère que ce sont nos cellules qui régulent notre sommeil, notre régime alimentaire, température, humeur, mémoire, pression artérielle. Par un système d’horloge. Ce sont ces mêmes cellules qui confèrent la fonction essentielle à notre équilibre. D’où une insomnie due aux évolutions de la société, et de ses exigences. Tous les jours, si vous avez deux heures de sommeil en moins, vous perdez une nuit complète par semaine.

On distingue 2 types d’insomnies :

- L’insomnie passagère : les symptômes sont liés à une situation ponctuelle, souvent facilement identifiable. Ce type d’insomnie peut néanmoins durer plusieurs semaines.

- L’insomnie chronique : la difficulté à dormir doit se manifester au moins 3 nuits par semaine, durant au moins un mois.


L’insomnie est un symptôme pas une maladie en soi, un peu comme la fièvre. Avant de penser à la traiter, il faut en trouver la ou les causes.

Le manque de sommeil

Les études démontrent que le manque de sommeil désynchronise notre rythme de vie. Le grand danger, c’est la somnolence où que vous soyez. La baisse de la vigilance peut vous mettre dans des situations difficiles, voire en situation de danger.


Une seule devise : dormir est crucial, c’est tout sauf une perte de temps. Bien dormir est important, de façon régulière, non seulement pour se sentir de bonne humeur et énergique, mais aussi afin de posséder une bonne santé à long terme.

^