Le sommier, pièce indispensable de votre sommeil !

Savez-vous qu’un sommier, c’est 30 % du confort total de votre literie ? C’est l’amortisseur de votre matelas qui va lui procurer une meilleure longévité, et lui éviter de s’affaisser.

Le sommier doit être adapté à la morphologie de chacun. A la fois souple et ferme, le corps doit être maintenu de manière uniforme. Le soutien de la colonne vertébrale doit être positionné de façon rectiligne, sans tension ni torsion musculaire ou ligamentaire. Vous devez vous sentir détendu dans votre literie, et éviter à votre corps de ressentir des points de pression.

En plaçant un matelas neuf sur un sommier usagé, la durée de vie du matelas est diminuée d'un tiers. Pour un meilleur confort et un sommeil de qualité, il est donc préférable de renouveler l’ensemble, ou d’avoir un sommier quasiment neuf avant le choix du nouveau matelas, si possible de qualité équivalente.

 

Les différents types de sommiers.

-       Les sommiers à ressorts : Les sommiers à ressorts sont conseillés pour une qualité de couchage plus souple et plus moelleuse. Pour le confort du corps, la répartition des ressorts est parfaitement étudiée. Le sommier à ressorts utilise des propriétés élastiques, il absorbe l’énergie produite par un mouvement de façon tonique et dynamique. Attention toutefois à l’effet ‘trampoline’ qui peut être ressenti en le couplant avec certains matelas.

 

-       Les sommiers à lattes recouvertes : ils épousent parfaitement les mouvements du corps et renforcent la fermeté du matelas. Idéals pour les dos sensibles, les lattes sont à la fois indéformables et flexibles ce qui leurs confèrent une excellente longévité. Pas d’effet ‘trampoline’, sensation de stabilité, cependant la ventilation du matelas se fera moins facilement.

Les compléments du sommier

-       Les pieds de sommier : de formes et de couleurs différentes, ils permettent de surélever la literie afin d'assurer une meilleure ventilation du matelas.

-       Le parmentage de lit :version contemporaine du cache-sommier, il permet d’habiller votre literie, idéalement en complément d’une tête de lit.

 

En conclusion

Vous l’avez compris, le sommier est indissociable du matelas pour un sommeil de qualité, synonyme de confort et de bien-être. De plus, au niveau de l’hygiène, il est fortement déconseillé de poser son matelas à même le sol ou sur une surface pleine, les risques de moisissures et donc de détérioration du matelas étant dans ce cas très importants.

^